Avec les nouvelles technologies, hier, 27 mars 2020, “Pontaillac” s’est réuni…
Échanges, dialogues d’une exceptionnelle profondeur avec le texte:
“Vie contemplative” (extrait de La Main de Dieu) qui était soutenu par quelques questions :

– Contemplation passive – Contemplation d’action
– Qu’évoquent pour moi, ces 2 termes ?

“… je compris par une sorte d’intuition vitale que Dieu seul pouvait donner Dieu… et qu’il ne se donnait qu’au désert.”

– Que signifie pour moi le mot “désert” ? Quelle expérience en ai-je ?
– Quels en sont les fruits ?
– Servent-ils “le bien commun”, la fraternité universelle ?

Étonnant ! c’est notre aînée, 92 ans… qui a le mieux saisi le bon fonctionnement de notre nouvelle communication… cela a alimenté notre joyeuse complicité .

Nous avons décidé de faire nôtre cette intention partagée afin de nourrir notre communion pour l’apporter vers un univers élargi.
“Que ces temps extra-ordinaires,au sens propre, qui par ailleurs se superposent au carême de cette année 2020, soient pour chacun un temps de retour à l’essentiel, mais aussi de fécondité et d’ouverture aux autres (ces “autres” que paradoxalement nous ne pouvons plus fréquenter ni embrasser…). Cela nous fait comprendre que nous ne sommes plus dans des relations “mondaines”, mais vitales.

L’équipe de Pontaillac qui vous salue !