Sauver des vies

  • Post published:17 février 2021
  • Post category:Témoignages

Voici le témoignage d’un membre du groupe de Sève dans la Vie Professionnelle à St Malo Je n’appartiens pas au monde de l’entreprise. Je suis professeur des écoles. J’enseigne dans une école maternelle publique de ZEP à Saint Malo. Je fais partie d’une équipe Sève depuis 2016. Outre sa devise (Être Aimer Servir Unir) l’autre grande, énorme, gigantesque, merveilleuse découverte a été d’apprendre que nous portions TOUS, en nous, un germe de vie divine ! Cela a littéralement transformé ma perception de la vie. Le savoir est une chose. Le vivre au quotidien en est une autre ! Aussi, lorsque j’ai entendu parler de Sève Vie Professionnelle, ma première réaction a été enthousiaste. Deux activités accaparent à elles seules une grande partie de nos 24 heures : le sommeil1 et le travail. Être chrétien au sein de l’école laïque revient à être muet au pays des bavards. Mon acheminement Sève m’a enseigné que tout est affaire d’abord d’attitude, de regard, d’attention, d’écoute, de bienveillance, de services rendus, d‘harmonie, ... Donc, avant d’intégrer l’équipe Sève Vie Professionnelle, je m’évertuais à faire discrètement du Sève dans mon activité professionnelle avec le sentiment de le faire comme Monsieur Jourdain fait de la prose… Je ne sais plus précisément si on est venu me chercher ou si j’ai laissé transparaître si fort mon envie d’intégrer cette équipe naissante qu’on m’y a invité. Bref ! Je me suis retrouvé un soir autour d’une grande table avec de très nombreux amis et des têtes inconnues. Soudain, mon enthousiasme s’est effondré : « Mais qu’est-ce que je fais là ? » Autour de moi, des chefs d’entreprise, des médecins, des pilotes d’avion, des cadres, mais des fonctionnaires, aucun ! Et encore moins des profs. Quant à la maternelle … !        Gloups ! J’ai tout de suite évacué l’idée du dîner de c.. Il n’y avait aucune assiette sur la table. Personne n’a alors entendu le grand paf provoqué par le contact bref de ma main avec mon front : pris de panique j’avais oublié de respirer! Chez Caroline et Luc, l’air inspiré est empreint de l’esprit Sève. Quel idiot ! Je suis alors redevenu moi-même. Être et ne pas paraître, c’est important ! C’est au cours de cette première rencontre que j’ai découvert qu’affirmer sa Foi dans le monde du travail en général, était mal perçu. Ne pas…

Continuer la lecture Sauver des vies