vie, vocation, écrits, publication multimédia, lien avec l’actualité, prière, éclairage…

Création nouvelle

Seigneur, ouvre mon cœur à l’Amour toujours davantage afin qu’il s’ouvre à ta lumière. Alors du « tout » comme du « peu » que je suis, du peu que je fais,du peu que je vis, fais une création nouvelle… indéfiniment.Voici ma prière.Alors, rien n’est jamais la fin, c’est toujours un nouveau commencement, c’est toujours Noël. S’interroger sur le sens de sa vie, c’est cela se convertir. La conversion n’est pas réservée aux chrétiens. C’est retourner son cœur et l’ouvrir à d’autres valeurs, pour les chrétiens, celles de l’Evangile. Pour certains, c’est l’œuvre soudaine d’une certaine turbulence de l’Espritmais généralement, c’est une œuvre de longue durée. A travers ta quête de bonheur, ta soif de vivre, quel chemin vas-tu faire ? quel chemin dois-tu faire pour devenir un vivant éternel, « présence vivante » là où tu es, artisan de Royaume, pionnier d’une civilisation de l’Amour ? Jésus-Christ nous a dit : « Je suis le chemin » Jn 14,6 Fils de Dieu qui est Amour, le chemin est donc l’amour vécu, l’amour incarné, sans limites. Marguerite Hoppenot, 1981Un être nouveau pour un monde nouveau

Continuer la lecture Création nouvelle

L’exigence des mots

Plus on est élevé dans l'échelle des responsabilités temporelles, et par dessus tout spirituelles, plus la vérité des mots que l'on prononce crie après la densité de vie qu'ils doivent recouvrir. Si les mots ne sont pas le moyen d'exprimer cette vérité confirmée par la vie, de la communiquer, de la préciser dans les esprits...que sont les mots ? Des signes qui ne recouvrent plus rien qu'illusion et mensonge. Les hommes ne peuvent se satisfaire de mots creux. Ceux-ci doivent être substantiels, nourriture pour ceux qui les reçoivent, assurance pour ceux qui les entendent et, de ce fait, engageant pour ceux qui les prononcent ou les écrivent. Marguerite Hoppenot, 1965

Continuer la lecture L’exigence des mots

"Convertissez-vous et croyez à l'Évangile" Mc 1, 15

Le problème de la conversion chrétienne pourrait se poser de la façon suivante. Se convertir, est-ce seulement changer peu à peu sa mentalité ? Est-ce modifier progressivement sa manière d'agir en conformité avec une morale type ? Est-ce poser des actes de religion ? Est-ce pratiquer un culte rendu à un Dieu extérieur à l'homme et appelant hommage, sacrifice et soumission absolue ? Ou bien se convertir, est-ce avoir reconnu Celui qui est la source de sa vie, le principe vivant et l'accomplissement de son être, et se laisser saisir par lui du dedans afin que, s'ouvrant peu à peu au mystère divin qui, en puissance, habite déjà tout homme, on retourne progressivement son coeur ? Marguerite Ph. Hoppenot N'éteignez pas l'Esprit

Continuer la lecture "Convertissez-vous et croyez à l'Évangile" Mc 1, 15